· 

1er Octobre 2015 : le cacao et le chocolat en fête !

La “Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat” est une idée qui a pris son essor en France grâce à l’activité de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie.


Née en 2010, cette idée a progressé régulièrement au point d’avoir des participants non seulement français mais européens et internationaux comme le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Vietnam.


Le retentissement mondial s’est développé avec le partenariat de l’ICCO, l’Organisation Internationale du Cacao qui contribue à la diffusion de l’affiche. Mais, qui se veut mondial doit communiquer avec l’ensemble de l’univers du cacao et du chocolat. C’est la raison de la naissance, en 2015, du Tour du Monde de la Connaissance de la Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat.

 

 

Cet univers se trouve transcrit dans l’Annuaire de l’ICCO, le “World Cocoa Directory”. Il compte 2 500 adresses concernant l’ensemble des opérateurs dans les activités suivantes :

• Les associations gouvernementales ou non qui travaillent au développement du secteur du cacao ;

• Les associations de planteurs, les coopératives de petits fermiers ;

• Les transporteurs qui acheminent le cacao, par terre ou par mer ;

• Les organisations de certification de la qualité ;

• Les fabricants de chocolat, industriels et artisans notoires ;

• Les distributeurs et commerçants de chocolat et de confiserie ;

• Les exportateurs de cacao brut et semi- produits dérivés du cacao ;

• Les producteurs de pesticides et fertilisateurs ;

• Les publications professionnelles concernant tous les services qui tournent autour du cacao et du chocolat ;

• Les entreprises d’équipement en matériels pour le cacao, le chocolat et la confiserie ;

• Les fournisseurs d’emballages et de packaging ;

• Les fournisseurs de fèves de cacao et semi-produits pour l’industrie. Grandes entreprises où règnent Barry Callebaut, Cargill et ADM Cocoa qui sont présentes dans la plupart des pays producteurs de cacao ;

• Les organismes de recherche et les musées touchant le cacao et le chocolat ;

• Les importateurs et organismes financiers spécialisés dans le cacao ;

• Les entrepôts, les autorités portuaires pour les opérateurs de transport.

 

C’est une mine d’adresses pour l’avenir du cacao et du chocolat. Une recherche attentive a été menée dans le “World Cocoa Directory” pour sélectionner les meilleurs contacts, les plus importants. C’est la genèse d’un véritable Tour du Monde de la Notoriété dont les acteurs gagnent à être bien informés par la vitalité de l’univers du cacao et du chocolat.

 

Il importe pour le développement de la “Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat” qu’elle soit connue, partout sur la planète, par tous ceux qui travaillent sur ces deux sources de l’économie que sont l’exploitation de cacao et sa traduction en chocolat.

La sélection des opérateurs les plus concernés a donné une liste de 261 sièges sociaux utiles à contacter pour recevoir l’information sur les origines et la vocation de la “Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat”. Par souci de bonne compréhension, les messages sont rédigés en trois langues, les plus usitées : l’anglais, le français et l’espagnol. La répartition donne 140 destinations en anglais, 90 en français et 31 en espagnol.

Les messages comporteront quatre pages : la reproduction de l’affiche éditée cette année ; la présentation de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie et ses statuts, source de la naissance de la Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat ; le communiqué de presse utilisable et “la raison d’être” de cette action internationale.

Chaque destinataire recevant ce dossier dans la langue la plus appropriée : l’anglais, le français ou l’espagnol. L’objectif est de faire prendre conscience de l’intérêt de la “Journée Mondiale du Cacao et du Chocolat” pour la pérennité des planteurs de cacao et la renommée des chocolatiers.

 

Avec en finale, le slogan de l’opération : « Emparez-vous de l’idée ».