La Coupe de France des jeunes chocolatiers confiseurs couronne 6 novices plein d’avenir

13 candidats âgés de 13 à 22 ans étaient en compétition cette année pour les médailles de ce concours exigeant, dont la finale s’est déroulée le 25 avril à Paris.

 

L’Académie française du chocolat et de la confiserie tenait, mardi 25 avril, sa 17e séance publique, suivie de la remise des prix aux jeunes lauréats de la 11e Coupe de France. Le thème « Jeux et jouets » a visiblement inspiré les jeunes chocolatiers confiseurs, dont le jury a salué le niveau global tant en technique qu’en dégustation. Les consignes du règlement étaient très précises et Jean-Charles Balthazard, président de l’Association nationale des formateurs en pâtisserie, a insisté sur la nécessité de les lire avec une extrême attention. Plusieurs candidats ont en effet chuté sur l’insert de ganache moelleux ou semi-liquide dans le bonbon de chocolat, qui ne devait être ni bicouche ni tricouche, tandis que certains ont buté sur les couleurs imposées pour la pièce artistique : « ivoire » n’est pas « blanc » !

 

Six lauréats, épuisés mais heureux, ont été récompensés :

 

Thomas Cavaillé remporte à la fois le Diplôme des moins de 20 ans et la Coupe Saveurs. Un exploit pour sa première tentative à la Coupe de France ! « Quand j’ai entendu que j’avais gagné deux prix, je n’y croyais pas ! Je me sens encouragé à continuer », nous a dit le jeune homme qui travaille au Canard sucré, à Levallois-Perret.

 

Valentin Colin obtient le Diplôme de technologie, avec son « Méca joueur », quelque peu malmené dans le transport mais à la finesse de sculpture et à la modernité indéniable. Il est employé chez Fink Andrieu, à Poitiers.

 

Damien Rizzelli-Trisonio reçoit la Coupe de la présentation artistique pour un « Monde de Mario » impressionnant par sa taille et la précision de ses détails. Le jeune homme a bénéficié des conseils de son illustre employeur, Franck Kestener à Sarreguemines. Stressé et galvanisé par le concours, il nous a avoué ne pas avoir dormi durant les 48 heures précédant la finale.

 

David Collé mériterait la coupe de la ténacité et pour sa 5e participation au concours, il obtient la Médaille de bronze avec son « Coffre à jouets », sans doute le plus riche de détails de toute la sélection. Soulagé, car sa pièce s’est fendue en deux lors du transport, le lauréat s’est tout de même dit « un peu déçu » car il visait la coupe artistique. Peut-être tentera-t-il sa chance une sixième fois !

 

Eve Beauvais, de la chocolaterie Bourdillat à Saint-Sylvain d’Anjou, remporte la médaille d’argent, avec son « Arbre souvenir ». Pour préparer le concours, elle a été conseillé par Christian Roux, qui a obtenu la Coupe de la présentation artistique l’année dernière… Et elle a très envie de participer à d’autres compétition, maintenant qu’elle y a goûté.

 

Fabien Pondaven, de la chocolaterie Le Maux à Pontivy, remporte la médaille d’or avec sa pièce de vitrine « Bienvenue dans ma salle de jeux ». « Je suis soulagé de voir reconnaître tout le travail que j’ai accompli depuis 3 mois ! », a déclaré le jeune homme qui a prêté une attention particulière à l’insert… Et c’est sans doute ce qui a fait la différence !